Le Lac Titicaca (1)

Par leur mauvaise compréhension du nom « tirtikarka », le rocher en forme de puma en Aymara, les Conquistadores auront fait rire des générations d’ écoliers  (vous voyez les déformatiosn scatophiles liées…). Le plus haut lac navigable du monde se trouve dans la Cordillère, au milieu de l’Altiplano à 3810 mètres d’altitude. D’une superficie de 8340 km carrés (175 kms de long) il marque la frontière entre le Pérou et la Bolivie et demeure un lieu sacré pour les populations andines.

C’était pour les Incas le berceau de leur civilisation puisque Manco Capac et sa soeur-épouse (oui l’inceste c’est mal) Mama Oqlo en sont sortis pour apprendre l’agriculture et la métallurgie aux hommes. Pour la civilisation Tiwanako, civilisation pré inca qui a regné sur la région pendant 3000 ans, l’Isla del Sol est tout aussi sacrée puisque le Soleil et la Lune y ont trouvé refuge.

Géologiquement, le lac a été formé lors de l’élévation des Andes par le Pacifique. C’est pourquoi le lac a un infime degré de salinité (il est abreuvé par les glaciers avoisinnants). Nous passons deux jours sur les rives du Titicaca pour visiter l’Isla del Sol en Bolivie puis les îles flottantes et l’île de Taquile côté péruvien, au large de Puno.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :